• 22 avril 2021

Fès-Meknès: Des conventions pour renforcer les établissements de formation professionnelle et les cités universitaires

Fès, 23/02/2021 -(MAP)- Plusieurs conventions relatives à la création de nouveaux établissements de formation professionnelle et des cités universitaires dans la région Fès-Meknès ont été signées, mardi à Fès, dans le cadre de la mise en œuvre du contrat programme entre l’État et la Région.

La cérémonie de signature de ces conventions s’est déroulée sous la présidence du ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi, et en présence du wali de la région de Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber, et du président du conseil régional, Mohand Laenser, des gouverneurs des préfectures et des provinces de la région et de la directrice générale de l’Office de Formation Professionnelle et de Promotion du Travail (OFPPT), Loubna Tricha.

Ces conventions de partenariat, dont l’investissement global avoisine un milliard de DH, porte sur la création d’une cité des métiers et des compétences dans la région (370 MDH), la mise à niveau de cinq instituts de formation professionnelle et la construction d’un internat (94 MDH) et la création de l’institut de formation dans les métiers de l’eau, l’assainissement et l’environnement (91 MDH).

Il s’agit aussi de la construction et l’équipement de la cité universitaire Agdal pour un montant global de 80 MDH et la création des cités universitaires à Ain Chegag, Boulemane, Sefrou, Ifrane, El Hajeb, Meknès et Taounate pour une enveloppe globale de 280 MDH, dont 94 MDH seront mobilisés par la région.

Intervenant à cette occasion, M. Amzazi a mis l’accent sur la dynamique que connait la région de Fès-Meknès, consolidée par l’accompagnement du conseil régional des différents secteurs d’activité, ajoutant que la signature de ces conventions permettra d’élargir le réseau des cités universitaires dans les préfectures et provinces de Fès-Meknès et le renforcement de l’offre de la formation professionnelle.

Après avoir souligné que la cité des métiers et des compétences, prévue à Fès, s’inscrit dans le cadre de la nouvelle feuille de route de la formation professionnelle et la mise en place de ce type de structures dans chaque région du Maroc, M. Amzazi a fait observer que ces cités constitue ‘’un modèle pédagogique inédit’’ qui favorise l’employabilité des jeunes, la compétitivité des entreprises et l’attractivité des investisseurs étrangers.

Le ministre a fait part de l’adoption, à travers la création de ces cités, d’une approche pédagogique basée sur la compétence et l’apprentissage des langues, la mise en place de programmes de qualification des jeunes et la révision de l’orientation vers la formation professionnelle, outre la complémentarité avec les instituts de formation professionnelle existants.

De son côté, le wali de la région de Fès-Meknès a mis l’accent sur la grande portée de ces conventions de partenariat qui viennent concrétiser le contrat programme État-région, ajoutant qu’elles permettront de renforcer l’offre en matière d’enseignement supérieur et de formation professionnelle.

Il a mis en relief la grande valeur ajoutée qu’apportera la création d’une cité des métiers et des compétences à Fès, en ce sens qu’elle permettra à la région de développer son modèle de formation professionnelle, notamment dans les secteurs du textile, de l’artisanat et du cuir.

Quant à M. Laenser, il a indiqué que ces conventions s’inscrivent dans le cadre de l’axe de l’enseignement et de la formation du contrat programme État-région, ajoutant qu’elles interviennent quelques semaines seulement après la signature d’une série d’accords de partenariat (1 MMDH), pour le renforcement des secteurs de l’enseignement supérieur et du préscolaire dans la région.

Il a souligné que la formation professionnelle fait partie des secteurs jouissant d’un intérêt particulier dans le plan de développement régional (PDR), d’où l’importance de la contribution à la création de la cité des métiers et des compétences au niveau de la région.

Source : MAP.MA

admin

Lire le précédent

Vaccination anti-covid : le Maroc parmi les 10 meilleurs pays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *