• 30 novembre 2021

M’diq-Fnideq: Forte impulsion de l’INDH à la scolarisation des jeunes filles

M’diq – L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), qui est à sa troisième phase, a donné une forte impulsion à la scolarisation des jeunes filles au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, notamment en milieu rural, le but étant de permettre aux filles d’avoir un accès plus large à une éducation de qualité, libérer leur potentiel et de s’épanouir.

Consciente de l’impact de la réussite scolaire et de l’épanouissement des enfants et des jeunes qui favorisent l’intégration socio-économique de l’individu en devenant adulte et qui contribuent également à l’amélioration de l’indice national de capital humain, en accroissant la durée moyenne de scolarisation, l’INDH a fait de l’accompagnement de la scolarité un axe prioritaire de son programme “Impulsion du capital humain des générations montantes”.

Lutter contre la déperdition scolaire, renforcer le soutien scolaire, améliorer l’environnement scolaire, promouvoir la réussite scolaire et l’épanouissement des enfants, et soutenir les activités culturelles, sportives et parascolaires, autant d’objectifs que l’INDH propose d’atteindre dans le cadre de ce programme.

A cet effet, des efforts colossaux ont été déployés pour soutenir la généralisation de l’enseignement préscolaire au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, notamment en milieu rural défavorisé, appuyer l’amélioration du niveau de performance des élèves, à travers un accès gratuit au soutien scolaire, promouvoir l’environnement scolaire et renforcer l’offre d’hébergement (Dar Taliba…).

De nombreux projets socio-éducatifs, ainsi que des initiatives destinées au développement de la petite enfance ont été réalisés au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, grâce à l’engagement sans faille de l’INDH, qui a fait du soutien au préscolaire un axe prioritaire dans sa troisième phase, eu égard à l’importance cruciale de la pré-scolarisation dans le développement de l’individu, la réduction de la déperdition scolaire, l’amélioration de la trajectoire scolaire de l’enfant et la promotion du niveau du capital humain national.

Dans une déclaration à la MAP, Yassin Slimani, responsable provincial de la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire à la préfecture de M’diq-Fnideq, a souligné que le partenariat de la Fondation avec la préfecture de M’diq-Fnideq et la direction provinciale de l’Education nationale, vise à permettre aux enfants de la préfecture de bénéficier d’un enseignement préscolaire de qualité, notant que le nombre de classes préscolaires programmées durant la période 2019-2022 s’élève à 22, avec une capacité de 400 élèves en milieu rural.

Le nombre de bénéficiaires de l’enseignement préscolaire atteint actuellement 258 enfants, avec 18 classes opérationnels et quatre autres qui sont en cours d’ouverture, a-t-il fait savoir.

Selon des données de la Fondation, un total de 89 classes préscolaires sont ouvertes au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, au profit de 1.327 enfants, dont 48,39% sont des filles.

Le pari de la généralisation de l’enseignement préscolaire a été réussi cette année au niveau des deux communes rurales, relevant de la préfecture de M’diq-Fnideq, à savoir celles de Belyounech et Alliyine.

C’est ce qu’avait affirmé le chef de la division de l’action sociale (DAS) de la préfecture de M’diq-Fnideq, Mohamed El Barkouki, qui a souligné que la généralisation du préscolaire au niveau de la préfecture est le résultat d’un partenariat fructueux avec l’INDH et la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire, dans le cadre d’un programme intégré profitant à tous les établissements scolaires, ainsi qu’aux unités préscolaires aménagées en dehors des écoles.

M. El Barkouki a, à cet égard, mis l’accent sur la contribution de l’INDH au soutien de la scolarisation des enfants, la promotion des services de soutien social au profit de plus de 800 élèves inscrits dans les établissements communautaires, situés dans les communes de Belyounech et Alliyine, et la fourniture des services de transport scolaire au profit de plus de 1.257 élèves au niveau de ces communes, grâce à l’acquisition de 14 bus de transport scolaire.

A cela s’ajoutent le renforcement du soutien scolaire et l’initiative royale “Un million de cartables”, qui a bénéficié cette année à plus de 29.000 élèves au niveau de la préfecture, dont environ 14.500 filles et 2.293 élèves en milieu rural, a-t-il relevé, notant que la priorité est aussi accordée au soutien des activités parascolaires au profit des enfants, à travers l’organisation de nombre d’activités éducatives et d’ateliers des Hakawati (conteurs), le but étant de renforcer les capacités narratives et d’écoute des élèves et de développer leurs talents.

Dans ce cadre, la conteuse Warda Naji, a indiqué qu’elle présente un programme des “Hakawati”, en partenariat avec la préfecture de M’diq-Fnideq, le caïdat et la commune de Belyounech, avec le soutien de l’INDH, qui bénéficiera, durant les mois d’octobre et de novembre, à tous les établissements scolaires relevant de la commune, dont ceux situés à Bni Mzalal, Oued Lekhlout, Laymouna et au Centre de Belyounech.

Le transport scolaire n’est pas en reste dans cette dynamique sociale, dans la mesure où il a été procédé à l’acquisition de plusieurs bus pour faciliter l’accès des enfants de la préfecture aux services d’éducation.

Le président de l’association de transport scolaire de Belyounech, Redouane Debdi, a tenu à saluer la contribution efficace de l’INDH à la lutte contre la déperdition scolaire des enfants de la commune de Belyounech, à travers le déploiement de 6 bus de transport scolaire qui couvrent tout le territoire de la commune, et profitent à environ 300 élèves.

La dynamique socio-éducative au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq reflète clairement les efforts colossaux déployés par tous les acteurs concernés et l’action efficace de l’INDH pour renforcer la scolarisation des enfants, notamment les jeunes filles rurales, et favoriser leur épanouissement.

admin

Lire le précédent

Covid-19: Plus de 282.691 personnes ont reçu la 3ème dose (ministère)

Lire Suivant

politique les subventions : le prix de l’huile revu à le hausse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *