• 23 avril 2024

KARIM WADE, L’ABSENT QUI INTRIGUE LE POUVOIR

Alors que plusieurs de ses proches le présentent comme le candidat du Parti démocratique sénégalais (PDS) à la présidentielle du 25 février 2024, Karim Wade persiste à entretenir le mystère autour de sa participation, rapporte le quotidien Bès bi dans son édition du jeudi 9 novembre 2023.

Depuis Doha, où il vit en exil, «l’ancien ministre est, cependant, surveillé par le pouvoir qui redoute sa “puissance financière”», indique le journal. Rétabli dans ses droits civiques au même titre que Khalifa Sall, Karim Wade «continue de maintenir le suspense sur sa participation» à l’élection.

En dépit de sa déclaration de candidature «à la veille de sa condamnation par la Crei» en 2015, Karim Wade «ne communique qu’occasionnellement» selon Bès bi, «prolongeant le doute sur sa participation à ce rendez-vous après avoir raté celui de 2019». Même dans son «entourage le plus proche, on ne maitrise pas trop ses agissements», affirme une source du journal.

Pourtant, depuis quelques semaines, le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade «émerge la tête avec des faits et gestes qui suggèrent un retour imminent». «Mais Karim reste énigmatique», souligne le quotidien, qui indique que Maguette Sy, chargée de superviser la… Lire la suite sur seneplus.com

admin

Lire le précédent

La noix de cajou, aubaine économique mais danger environnemental

Lire Suivant

Gaza: l’armée israélienne a lancé une opération «ciblée» dans l’hôpital Al-Chifa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *