• 2 juillet 2022

Côte d’Ivoire: Les Tidjanes saluent l’engagement constant de SM le Roi en faveur de l’unité de la Tariqa tidjaniya

Les Tidjanes, réunis en Côte d’Ivoire, ont salué l’engagement constant de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, en faveur de l’unité de la Tariqa tidjaniya, et sollicité l’organisation périodique du Forum international de Fès.

Dans la Déclaration solennelle d’Abidjan, approuvée par tous les Khalifes tidjanes, ayant pris part à la deuxième édition de la “Wadzifa internationale” de la Tariqa Tidjaniya en Côte d’Ivoire, un événement rassemblant des khalifes et adeptes de la confrérie, tenu du 25 au 27 février, les Tidjanes “saluent l’engagement constant de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L’assiste, en faveur de l’unité de la Tariqa Tidjaniya”, et “sollicitent l’organisation périodique du Forum international de Fès, au Maroc”.

Tout en affirmant être “conscients des menaces internes et externes sur notre identité et pratique spirituelle, et même notre existence physique” , les participants à cette rencontre expriment leur adhésion à la ’’Déclaration de paix’’, dite ‘’Déclaration d’Abidjan’’, adoptée à l’issue des travaux du Colloque international du Dialogue interreligieux, tenu 23 au 25 février à Abidjan, et “lancent un appel solennel à tous les affiliés de la Tidjaniya en Afrique au respect des valeurs de tolérance, de fraternité et d’ouverture à l’autre”.

“Nous proclamons que la Tidjaniya est une et indivisible. Nous nous engageons par conséquent à relever le défi de l’Unité”, souligne la Déclaration, notant que “cet engagement doit se traduire par la référence absolue à Cheikh Ahmed Tijani comme maitre unique de la Tidjaniya et au respect du règlement de la Tariqa”.

Dans cette Déclaration, les participants affirment également “encourager la formalisation d’une union internationale à travers la création d’une organisation regroupant l’ensemble des Khalifes généraux de l’Afrique, comme une illustration concrète de la volonté de s’unir pour agir ensemble”.

Ils sollicitent aussi que “le Cherif Mohammed Kébir Ben Ahmed Tijani effectue des tournées de sensibilisation à travers l’Afrique pour permettre la mise en place des fondements de cette union, avec le concours de toutes les zaouias”, ajoute la Déclaration.

“Nous proposons la création d’un comité scientifique central chargé de l’élaboration des programmes orientés vers la fraternité, l’unité, l’épanouissement éducationnel, spirituel et matériel des affiliés de la Tidjaniya”, souligne la Déclaration d’Abidjan .

Les participants proposent aussi ”la mis en place de comités de suivi régulier des programmes dans chaque pays” .

D’autre part, dans une Motion spéciale de remerciement, les Khalifes Généraux, Khalifes, représentants d’associations et de zaouias légalement mandatés de la Tidjaniya participant à cette 2ème édition de la “Wadzifa internationale”, tout en “considérant l’attachement de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L’assiste, à la restauration de l’amour, de la paix, et à l’épanouissement d’un islam du juste milieu”, ainsi que l’engagement constant du Souverain en faveur de l’Unité de la Tidjaniya, “expriment leur déférente gratitude ” à Sa Majesté le Roi pour Son soutien à l’organisation et à la réussite de cet événement.

A noter que cette 2-eme édition de la “Wadzifa internationale” de la Tariqa Tidjaniya a été initiée en marge du Colloque international sur le Dialogue interreligieux organisé conjointement par le Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques de Côte d’Ivoire (COSIM) et la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, du 23 au 25 février à Abidjan, sous le thème “Le message éternel des religions”.

La cérémonie de clôture de cet événement s’est déroulée en présence du ministre, secrétaire général de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, Abdourahmane Cissé, du secrétaire général de la Fondation Mohammed VI des Oulema Africains, Mohamed Rifki, du khalife représentant de la Tariqa Tidjaniya et de la famille de Cheick Ahmed Tidjani au Maroc, Mohamed El Kébir Tidjani, du khalife général de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire, Cheick Moustapha Sonta, du chargé d’affaires à l’ambassade du Maroc à Abidjan, et de leaders de la Tariqa dans plusieurs pays africains.

Cette grande rencontre de la Tidjaniya a pour objectif la consécration des bonnes mœurs ’’combien nécessaires aujourd’hui pour les besoins de l’humanité qui aspire à la cohabitation pacifique et une respectabilité réciproque, seule capable d’instituer une société de tolérance’’, ont souligné des intervenants lors de la cérémonie de clôture, tout en rappelant les fondements, les missions, et les orientations de la Tariqa.

Ils ont ajouté que ’’la Tidjaniya a marqué plusieurs peuples africains en leur facilitant la conversion à l’Islam, en les guidant sur la voie du salut, par la grâce de son Cheikh Sidi Ahmed Tijani ainsi que ses moqadems restés fidèles à l’éducation du Cheikh’’.

Par ailleurs, les adeptes de cette école spirituelle attachée à la Sunna, ont été invités à éviter ’’d’introduire la Tariqa dans un champ préjudiciable pouvant conduire à des répercussions néfastes’’.

Les participants ont, à cette occasion, mis en avant la haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine ne cesse d’entourer les adeptes de la Tariqa Tidjaniya, et imploré le Tout-Puissant de préserver le Souverain, de couronner de succès Ses actions et Ses initiatives, et de combler le Souverain en les personnes de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, SAR le Prince Moulay Rachid et l’ensemble des membres de l’illustre Famille Royale.

Des prières ont également été élevées par l’assistance pour davantage de prospérité et de paix en Afrique.

Source : MAP Express

admin

Lire le précédent

Covid-19: 362 nouveaux cas, plus de 5,65 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin

Lire Suivant

Marché du travail: la “faible” présence des femmes impacte négativement le niveau de vie (étude)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *