• 30 novembre 2021

L’ambassadeur de Chine au Maroc salue les relations “stratégiques” liant Rabat et Pékin

Rabat – L’ambassadeur de Chine au Maroc, Li Changlin, a salué, mercredi à Rabat, les relations “bonnes et stratégiques” existant entre Rabat et Pékin et qui ont connu une forte impulsion à l’occasion de la visite Royale en Chine en 2016 et à la faveur des initiatives prises par les leaders des deux pays pour renforcer ces liens et donner corps à leur partenariat stratégique dans les différents domaines.

Lors d’une entrevue avec le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, le diplomate chinois a mis en exergue l’évolution qu’ont connue les relations qu’entretiennent les deux pays, ces dernières années, et qui englobent les secteurs économique, industriel, culturel, scientifique et sanitaire, saluant particulièrement la coopération bilatérale dans le sillage de la pandémie de la Covid-19, indique un communiqué de la première Chambre.

M. Changlin s’est également arrêté sur les relations parlementaires maroco-chinoises et les acquis réalisés au fil des visites mutuelles, rappelant le mémorandum d’entente de coopération signé le 30 septembre 2021 entre la Chambre des représentants et l’Assemblée nationale populaire de Chine.

De son côté, M. Tabli Alami a mis en avant les relations de partenariat stratégique unissant le Maroc et la Chine, fondées sur le respect mutuel de la souveraineté et la défense des intérêts vitaux communs, louant l’attachement de Pékin à l’intégrité territoriale du Royaume ainsi que sa défense de la légitimité lors des rassemblements et fora internationaux.

A cette occasion, le président de la Chambre des représentants a remercié l’Ambassadeur chinois pour le soutien de son pays au Maroc et la coordination constructive et agissante en rapport avec la crise sanitaire mondiale, consécutive à la pandémie de la Covid-19.

Il a, par ailleurs, évoqué l’appui technique chinois à la Chambre pour mettre en œuvre sa stratégie du parlement électronique et renforcer son ouverture sur les nouvelles technologies de l’Information et de la Communication et sur la digitalisation parlementaire, passant en revue les relations parlementaires exemplaires, incarnées par l’échange de visites et les rôles des groupes d’amitié, outre la coordination sur les plans international et régional par l’entremise des Unions parlementaires.

La rencontre entre les deux parties a offert l’occasion d’échanger les vues sur nombre de questions parlementaires bilatérales et régionales, conclut le communiqué.

Source : Map News

admin

Lire le précédent

“Effets juridiques et politiques de la reconnaissance internationale du Sahara marocain”, au centre d’un colloque à Dakhla

Lire Suivant

M. Bourita représente SM le Roi à la Conférence internationale de Paris sur la Libye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *