• 30 novembre 2022

Akdital en bourse : 4 millions d’actions à céder au prix de 300 DH

Les documents de l’introduction en bourse du groupe privé de santé marocain Akdital ont été visés par l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) le 21 novembre 2022. L’opération porte sur un montant maximum de 1,2 milliard de DH. 2,66 millions d’actions seront créées via augmentation de capital et 1,33 million d’actions seront cédés par les actionnaires actuels du groupe (voir plus bas). Les actions seront disponibles auprès d’un large syndicat de placements (banques et sociétés de bourses), mené par CFG Bank qui est également co-conseiller de l’opération à côté de BMCE Capital.

Deux catégories d’ordres de souscriptions aux actions

Deux types d’ordres de souscriptions sont prévus, les deux s’adressent à la fois aux personnes physiques et morales ainsi qu’aux investisseurs qualifiés :

– Le 1er type, auquel 2,33 millions d’actions sont réservées (58,3% de l’offre) s’adresse aux gros investisseurs qui demanderont au moins 10.000 actions, soit 3 MDH. Ils seront servis au prorata de leur demande.

– Le 2ème type (1,66 million d’actions, 41,7% de l’offre) ne prévoit aucun minimum de souscriptions et les investisseurs seront servis en deux temps : une 1ère allocation par itération à hauteur de 150 actions par souscripteur, et une 2ème allocation du reliquat au prorata de l’excédent.

Les actionnaires actuels du Groupe Akdital

Pour information, les actionnaires actuels sont Rochdi Talib avec 16% du capital, la famille Akdim avec 48%, Jaouad Zakaria et Mohammed El Mrini avec 8% chacun et le fonds d’investissement MCIII Al Razi avec 20%. Après l’opération, le flottant en bourse s’élèvera à 21,6% du capital et les parts des actionnaires historiques baisseront respectivement à (12,6%, 33,7%, 5,8%, 5,8% et 10,5%).

Deux méthodes de valorisation et une décote comprise entre 7% et 20%

Le prix de 300 DH l’action a été fixé par le Groupe Akdital et ses conseillers sur la base de deux méthodes de valorisation : l’actualisation des cashflows futurs qui a donné une valeur de 379 DH, et les comparables boursiers à l’international (323 DH). Le prix proposé offre donc une décote comprise entre 7% et 20,7%. Il correspond à 15,8 fois les bénéfices par actions prévus en 2023.

Un business plan ambitieux

En effet, le business plan du Groupe Akdital prévoit un chiffre d’affaires de 2 milliards de DH en 2023 (+87% vs 2022) pour un bénéfice net de 200 MDH (+100%) et un dividende de l’année 2022 à servir en 2023 de 44 MDH (+120%) soit un taux de rendement de 1,5%. En 2027, le chiffre d’affaires devrait atteindre 3 milliards de DH (taux de croissance annuel moyen de 22,5%) et le bénéfice 400 MDH (TCAM de 32%) pour un dividende au titre de l’année antérieure de 254 MDH (TCAM de 66%), soit un taux de rendement de 8,5% par rapport au prix d’introduction en bourse.

Objectifs de l’introduction en bourse

Précisons que les fonds qui seront levés via cette introduction en bourse serviront à :

  • Financer des investissements futurs identifiés pour 514 MDH : 8 nouveaux établissements de santé à Kénitra, Khouribga, Rabat (2), Tétouan, Taghazout, Marrakech et Benguérir. Ces investissements permettront à Akdital d’atteindre 25% de la capacité litière du secteur privé de la santé au niveau national.
  • Optimiser sa structure financière pour 286 MDH.
  • Ceci en plus des objectifs classiques des introductions en bourse : liquidité du capital, notoriété…

Le Groupe Akdital compte aujourd’hui 21 établissements de santé, dont 15 hôpitaux et cliniques multidisciplinaires et 6 centres d’oncologie, soit 2.242 lits.

Notons que la date de première cotation à la Bourse de Casablanca des actions Akdital est le 14 décembre 2022. La date de jouissance des actions, qu’elles soient nouvelles anciennes, est le 1er janvier 2022, c’est-à-dire que leurs détenteurs auront droit au dividende de l’année 2022.

Source :

admin

Lire le précédent

Le Maroc a réalisé d’importantes avancées sur la voie d’inscription de la culture parmi les priorités du développement global (Bensaid)

Lire Suivant

Énergie électrique: la production nationale s’améliore de 2,2% à fin septembre (DEPF)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *