• 6 février 2023

Fin du premier salon international coton-textile et habillement à Abidjan

Abidjan, 29 nov 2022 (AIP)- La première édition du salon international coton-textile et habillement (SICTHA) a pris fin lundi 28 novembre 2022, au parc des sports de Treichville (Abidjan) avec l’adoption de plusieurs résolutions.

Procédant à la clôture de ce salon qui s’est déroulé du 23 au 28 novembre, la commissaire générale Doucouré Aissata Tiémoko a exprimé sa gratitude aux différents experts, aux exposants et aux artisans venus du Ghana, du Niger et de la Mauritanie.

Selon Mme Doucouré, tel que rapporté dans la note d’information parvenue à l’AIP, a indiqué qu’à l’unanimité, les participants ont décidé de faire du SICTHA un cadre annuel de réflexion, de valorisation des produits de la chaîne de valeur de l’artisanat et de promotion des artisans de Côte d’Ivoire.

S’agissant de la promotion des artisans et des produits du textile et du tissage traditionnel, les participants ont décidé de sensibiliser les parents à orienter les enfants vers les métiers de l’artisanat et de plaider pour l’inscription dans les programmes scolaires des modules sur les métiers de l’artisanat.

Concernant le e-commerce, les artisans ont souhaité qu’il soit utilisé dorénavant les réseaux sociaux pour vendre leurs produits et se mettre en relations entre collègues de la sous-région pour créer des réseaux de collaboration et d’échanges d’expériences.

Durant six jours, ce salon a été meublé de travaux scientifiques faits de panels sur différents thématiques en rapport avec le thème principal, à savoir « la transformation industrielle dans la filière coton-textile, essor des pays africains : cas de la Côte d’Ivoire ».

« A cette première édition, il s’agissait de présenter les grands enjeux du secteur textile, à savoir les opportunités d’investissements et la participation des femmes dans le secteur coton-textile qui représente 60% dans l’artisanat. Il était aussi important pour nous de présenter leur dextérité et leur savoir-faire artisanal dans les métiers du secteur coton-textile », a rappelé Mme Doucouré, par ailleurs présidente du conseil régional pour la promotion et le développement de l’artisanat et des PME (CRAPME).

Agence Ivoirienne de Presse

admin

Lire le précédent

Côte d’Ivoire: les partenaires sociaux recommandent une hausse de 25% du salaire minimum

Lire Suivant

L’action du Maroc en faveur de la question palestinienne reflète un engagement sincère et immuable et se traduit sur le terrain par des mesures concrètes (SM le Roi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *