• 23 septembre 2020

Inculpation de quatre officiers chinois pour le piratage d’une agence de crédit américaine

Washington, 10/02/2020 (MAP), Le département de la Justice des Etats-Unis a inculpé lundi quatre membres du renseignement militaire chinois pour le piratage de l’agence de crédit Equifax en 2017, une violation de données massive qui avait compromis les informations personnelles de près de 150 millions d’Américains.

Dans un acte d’accusation déposé auprès du tribunal fédéral d’Atlanta, les procureurs fédéraux ont soutenu que quatre officiers chinois ont piraté les systèmes d’Equifax, volant les données personnelles ainsi que les secrets commerciaux de l’entreprise.

Dans un communiqué, le procureur général William P. Barr a qualifié leurs efforts d’”instrumentation délibérée et radicale des informations privées du peuple américain”.

Le piratage d’Equifax, révélé en septembre 2017, a compromis les dossiers financiers sensibles de près de 150 millions d’Américains et de nombreux autres étrangers. A l’issue de près deux ans de poursuites judiciaires, la société a accepté de payer au moins 650 millions de dollars pour régler cette affaire de piratage.

Le verdict survient alors que l’administration Trump multiple les mises en garde contre ce qu’elle considère comme l’influence politique et économique croissante de la Chine et ses tentatives pour collecter des données sur les Américains et s’emparer des brevets scientifiques des entreprises américaines.



FA

AY

MAP 101628 GMT Février 2020

admin

Lire le précédent

Un soldat tue 26 personnes dans un centre commercial en Thaïlande

Lire Suivant

Coronavirus: forum de l’OMS pour faire progresser la recherche scientifique au niveau mondial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *