• 30 novembre 2022

Oujda : Des éléments de la police contraints d’utiliser leur arme de service pour neutraliser un suspect pour homicides volontaires

Des éléments de la préfecture de police d’Oujda ont été contraints, dimanche, de faire usage de leur arme de service lors d’une opération sécuritaire destinée à interpeller un individu de 42 ans, soupçonné d’être impliqué dans des homicides volontaires et tentative d’homicide volontaire contre quatre femmes d’une même famille.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect aurait accédé au domicile de ses voisins, sans raison apparente et logique, du moins à ce stade de l’enquête, tuant à l’arme blanche trois femmes âgées de 76, 45 et 19 ans, et blessant une une quatrième victime, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les éléments de police intervenus pour neutraliser le suspect, qui était dans un état impulsif et s’était barricadé dans la maison des victimes, ont été contraints d’utiliser leur arme de service, tirant deux balles de sommation en l’air, avant de viser par quatre autres balles les membres inférieurs du suspect, selon la même source.

Les trois dépouilles ont été transférées à la morgue pour autopsie, tandis que la quatrième victime a été admise à l’hôpital, ajoute la DGSN, faisant savoir que le prévenu a quant à lui été placé sous surveillance médicale à l’hôpital dans l’attente de la stabilisation de son état de santé afin qu’il puisse être soumis aux procédures de l’enquête ordonnée par le parquet compétent, afin d’élucider les mobiles et circonstances de ces actes criminels.

MAP EXPRESS

admin

Lire le précédent

Casablanca : Le budget de la commune s’élève à plus de 5 milliards de dirhams

Lire Suivant

Côte-d’Ivoire: Lettre ouverte aux peuple et élus de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *